Coach professionnelle certifiée, Claudine est élue au CA de ICF France (International Coach Federation), dont elle fut Présidente de l'Antenne Normandie en 2016-2018. Elle respecte et met en pratique les onze compétences telles qu'elles ont été définies par ICF.

ICF PCC.jpg

Un groupe de codéveloppement est composé de 4 à 8 personnes environ qui s'entraident mutuellement dans le but de dénouer des situations, d'apprendre ensemble, d'explorer de nouvelles pistes et de faire progresser les participants ainsi que les entreprises.
Le groupe se réunit régulièrement ; au cours de chacune des réunions, environ deux des sujets apportés par les membres du groupe font l'objet de la consultation.

La réunion est pilotée par un animateur : le plus souvent un coach professionnel.

Pour qui ?

Le codéveloppement intéresse les dirigeants, respon-sables RH, directeurs commerciaux, commerçants, entrepreneurs, artisans, responsables de production, managers d'équipes... désireux d'éclairicir une préoc-cupation, de faire avancer un projet, de préparer une prise de décision ou bien de résoudre un problème dans leur entreprise.

Il existe également des groupes de codéveloppement entre particuliers - le plus souvent les sujets abordés concernent des questionnements professionnels.

La complémentarité des profils des participants ainsi que le processus du coaching combiné à la mise en commun des expériences sur des problématiques voisines - abordées avec un regard différent - permet une grande opportunité d'apprentissage et de développement.

Comment ?

Chacun des participants apporte un sujet qu'il soumet à la consultation du groupe : un projet, une question, une préoccupation ou un problème. Selon la durée de la réunion convenue entre les membres, un à trois sujets peuvent être traités au cours d'une réunion. Le coach intervient alors en posant des questions de clarification, puis dans la deuxième partie de la réunion les autres participants apportent leur contribution en tant que consultant, partageant leur expérience et apportant leurs questions et suggestions afin d'éclairer, de multiplier les perspectives et de proposer au client des actions possibles.

Le processus de consultation est structuré de façon à optimiser les échanges du groupe ; le coach veille au déroulé du processus et organise les temps de parole : en effet ces réunions ne sont ni des débats ouverts, ni des discussions  à bâtons rompus.

Où et quand ?

Vous pouvez encore rejoindre le groupe de Rouen, qui peut accueillir 2 participants supplémentaires. Le groupe de Louviers se constitue, il reste 5 places. Je serai heureuse de répondre à vos questions afin de vous apporter toutes précisions nécessaires, il vous suffit de m'adresser un courriel.

Témoignages

Valérie, membre du groupe de Rouen :

"Participer à un groupe de Co-développement est une expérience très riche tant sur le plan « technique » que sur le plan humain. D’une part la participation à un tel groupe nous permet d’avancer dans notre réflexion, de confirmer certains choix, de déblayer un sujet préoccupant mais nous apprend également à écouter, à être écouté, à nous remettre en question en accueillant en toute bienveillance les avis ou éclairages des autres participants/consultants du groupe.
 
C’est une expérience à tester avec humilité et ouverture. La richesse vient de tous, quels que soient les profils, âges, cursus etc.
C’est la force de l’intelligence et de la production collective. Elle permet de développer les compétences, d’accompagner le changement, de découvrir d’autres pratiques, de développer l’entre-aide et le passage à l’action.
 
Chaque séance apporte quelque chose d’apprenant, même si son sujet n’est pas choisi et traité par le groupe.
Cela rassure parfois aussi. La confiance s’installe peu à peu dans le groupe et un lien particulier se développe.
 
Le cadre et la méthode employée en codev est essentiel pour le bon déroulement du processus et son efficacité. Les participants/intervenants ne sont pas là pour « débattre » ou « lancer une discussion ».
Une des forces du codev tient dans le respect des temps de parole, des temps de silence et dans le questionnement du coach qui balise le chemin.
Ceci permet d’aller à l’essentiel, de faire émerger le point ou nœud central de notre réflexion. Souvent, le simple fait de préparer la  séance à venir, donne les pistes d’actions et les premiers éléments de résolution. C’est un premier temps de pause utile dans notre avancement et progression.
 
Alors, si vous ne connaissez pas encore le codev et que vous avez envie de bénéficier de la force d’un groupe pour avancer dans vos projets, je vous invite à rencontrer Claudine !"

Françoise, membre du groupe de Rouen : lire l'intégralité de son article sur son site

"Ce qu’on constate à chaque fois c’est que la plupart des problématiques évoquées “résonnent” pour chacun et qu’il est souvent difficile de faire un choix parmi les sujets proposés.

Le deuxième constat c’est que les apports des autres sont presque toujours utiles, d’une manière ou d’une autre. Chacun s’appuie en effet sur son expérience, d’une part, mais aussi sur sa sincérité et son envie d’aider. Il ne s’agit en aucun cas de juger la difficulté de l’autre quelle qu’elle soit mais d’écouter avec bienveillance pour comprendre du mieux qu’on peut et laisser venir en soi une réaction et des idées. Sans chercher à être parfait. Sans chercher à donner la meilleure réponse. Et ça fonctionne."

Membres du groupe de Rouen :

  • Les sujets sont toujours intéressants, de qualité ; ça fait toujours avancer ma propre réflexion, ça apporte de l’eau à mon moulin. J’en suis même étonnée.

  • Même si le sujet traité en session n’est pas le nôtre, cela fait écho, ça nous fait avancer ensemble… il est d’ailleurs étonnant que ça soit possible en un laps de temps si court ! et cela fait du bien.

  • La profondeur et l’intérêt des sujets et de la réflexion : c’est personnel et touchant. Cela permet de faire des liens. Les interactions avec les autres membres du groupe sont riches.

  • Parfois je me sens frustrée, car ma fibre pédagogique me pousse à désirer apporter des conseils et solutions… alors je me répète que c’est la personne concernée qui sait ce qui est bien pour elle, et qu’elle doit parcourir les étapes vers la découverte et le compréhension ; cela me conforte dans le fait que j’ai bien cette vocation pédagogique profondément ancrée en moi, et cela renforce aussi ma conviction qu’il est nécessaire pour que la pédagogie fonctionne, de laisser la personne cheminer vers ses propres solutions.

  • La méthode employée est parfois ressentie comme frustrante, car notre nature nous pousserait à nous exprimer davantage ; le fait que le processus soit très cadré, sur le temps de parole notamment, nous oblige à formuler une pensée plus concise, donc mieux construite.

Et vous ? quand oserez-vous révéler votre plein potentiel ?

© 2019 • Claudine Deslandres • Coaching Professionnel                           Mentions légales

claudine.deslandres@provalence.net            +33(0) 6 14 40 09 43