Quand je serai grand...

January 19, 2017

Un grand exploit commence souvent par un rêve de gosse.

 

Lorsqu'un enfant joue : il se projette sans aucune difficulté. Dans son imaginaire, tout est possible !

Le bateau miniature qu'il manipule dans un simple bac rempli d'eau peut à ses yeux représenter un fier voilier qui navigue sur l'océan, triomphe des tempêtes et glisse sous les alizés des mers chaudes...

Bien souvent, ce sont les adultes qui le ramènent à la réalité.

 

Et puis, la vie suit son cours : l'enfant grandit, du concret s'installe, des obligations, des occupations sérieuses, moins de disponibilité pour jouer, davantage de désillusions, moins d'envie... l'adulte raisonnable prend le dessus... les rêves s'éloignent, voire se dissipent... laissant parfois des regrets.

 

 

 

Quand le rêve fou devient réalité : l'aventure humaine 

 

J'ignore à quoi jouaient les skippers du Vendée Globe dans leur enfance, de quoi étaient faits leurs rêves et où prennent racine leurs ambitions.

Cependant je me plais à imaginer qu'aujourd'hui, l'adulte concrétise son rêve d'enfant : piloter un voilier de compétition, traverser les océans et franchir la ligne d’arrivée de cette mythique course autour du monde.

 

Qui aurait pu imaginer il y a 5 siècles, alors que certains étaient persuadés que la Terre était plate, alors que les navigateurs osaient embarquer vers l'inconnu dans l'espoir de découvrir des contrées incertaines, dans des conditions de confort et de sécurité toutes relatives, qui aurait pu imaginer que, désormais :

des hommes ou des femmes sont capables de boucler le tour du monde en moins de trois mois, seuls sur leurs bateaux et cependant reliés au monde entier, que ceux restés à terre peuvent connaître leur position en direct et même suivre l'aventure en vidéo sur l'écran couleur d'un appareil qui tient dans une poche ?

 

Depuis quelques temps, Thomas Pesquet nous éblouit en partageant les images qu'il capture depuis l'ISS à 325 km de la Terre... pour que les humains soient devenus capables de parcourir les continents, les pôles, les océans, l'espace : il a fallu la vision de quelques-uns, beaucoup de travail, de bravoure, d'imagination, de coopération, des échecs aussi.

 

 

"C'est impossible ! personne ne l'a jamais fait."

 

Pour qu'une course comme le Vendée Globe soit rendue possible, pour que des bateaux soient ainsi équipés, pour que les navigateurs soient prêts, il a fallu dépasser de nombreux préjugés et obstacles.
 

Dépasser les phrases comme celle-ci : "Personne n'y est jamais arrivé, c'est impossible"...

 

Pour imaginer de nouvelles solutions techniques afin d'alléger les bateaux, les rendre plus maniables, plus rapides, plus résistants, il a fallu quitter les idées reçues et dépasser tous les "ça ne marchera jamais"... les "on a toujours fait comme ça"... il a fallu maintenir l'étincelle créative, mobiliser les connaissances, les ressources, convaincre les investisseurs, réaliser des prototypes, les tester, échouer, recommencer, échouer encore, améliorer... et réussir.

 

    Sans vision, pas de projet.

    Sans conviction, pas de motivation.

    Sans motivation, pas d'action.

    Sans action, pas d'accomplissement... et le projet reste à l'état de rêve.

 

 

"Tout seul, on va plus vite, ensemble on va plus loin." (proverbe africain)

 

Le Vendée Globe est une course en solitaire : un être humain + un bateau, pas d'assistance, pas d'escale.

 

Cependant, c'est bien une équipe qui gagne : combien de personnes sont-elles intervenues dans le processus qui a conduit à aligner un IMOCA sur le départ ? puis combien de personnes pour l'équipe de suivi ?

 

Ingénieurs, artisans, mécaniciens, navigateurs... pour la conception et réalisation des éléments du bateau lui-même : coque, mât, voiles, électronique, équipements divers... et bien entendu dans le pilotage du projet : sponsor, communication... chacun de ces bateaux coûte plusieurs millions d'euros et implique des centaines de personnes !

 

C'est le travail de toute l'équipe, sa cohésion et son professionnalisme qui ont permis la performance du bateau, et cette performance est servie par l'individu qui accomplit lui aussi sa propre performance humaine : dans le cas présent, en remportant cette course, l'équipe peut affirmer :  ensemble, on va plus vite !

 

 

Un condensé de réussite 

 

 

Les aventures comme celles du Vendée Globe représentent selon moi un condensé de tout ce qui peut constituer le sel de l'existence :
il y a là de la vision, de l'exigence, du travail, de la grandeur, de l’humilité, du courage, de la force, de la collaboration, de la compétition, du dépassement... et bien sûr, au-delà de la prouesse : une belle réussite au niveau économique, des retombées qui sont positives au regard d'un investissement colossal en termes de budget, de moyens, de temps, d'énergie.

 

L'individu gagne, l'équipe gagne, le sponsor gagne, l'industrie gagne, la filière gagne, l'économie gagne... et cela, sans que le mérite ni les performances des autres participants et des autres équipes n'en soient amoindris, au contraire : le fait que l'un d'entre eux franchisse la ligne d'arrivée, cela justifie la raison d'être de la compétition, cela démontre que l'exploit est réalisable et cela contribue à l'émulation pour la course suivante. 

 

 

Et vous, quels rêves avez-vous délaissés ?

Quels projets inachevés subsistent, que vous aimeriez mener à bien ?

Un coach professionnel est à même de vous accompagner afin de déterminer un objectif clair et réaliste, identifier les motivations et les obstacles, évaluer vos atouts, comprendre vos craintes et mobiliser vos ressources afin de concevoir et mettre en œuvre vos actions - tout en respectant votre rythme et sans jamais forcer la mesure.

 

Rencontrons-nous ! la prise de contact est offerte

 

 

Please reload

Posts Récents

July 15, 2019

January 3, 2019

November 3, 2017

October 27, 2017

September 11, 2017

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square
Retrouvez-nous

© 2019 • Claudine Deslandres • Coaching Professionnel                           Mentions légales

claudine.deslandres@provalence.net            +33(0) 6 14 40 09 43