Débloquer une situation

March 7, 2018

Il nous arrive à tous de rester bloqués sur une situation :

  • une décision délicate à prendre

  • un projet qui n'avance pas

  • une tâche que nous remettons à plus tard

  • un pas que nous n'osons pas franchir

  • un obstacle qui semble obstruer notre parcours...

Et nous sommes parfois bien ennuyés parce que nous ne savons pas comment avancer, par quel bout prendre le sujet ! Nous manquons de clarté, de vision, et surtout d'audace... alors nous restons indécis.

De quoi s'agit-il ?

 

Nous sommes des adultes doués de conscience, de raisonnement et la plupart du temps nous sommes tout à fait capables de faire nos choix, prendre nos décisions, mener à bien nos projets ou nous lancer dans de nouvelles aventures. D'ailleurs, cela se passe quasiment tout seul !

 

Un fabricant de smartphones qui projette d'introduire de l’intelligence artificielle dans ses appareils a commandité une étude sur les similitudes entre le cerveau humain et l'intelligence artificielle. Réalisée par Lightspeed Research, cette étude tire le constat que l’être humain (européen) n’est conscient que de 0,26 % des décisions prises par son cerveau.

 

 

99,74% de nos décisions sont prises  « à l’insu de notre plein gré ».

 

 

Or, nous prenons environ 35000 décisions par jour (certains chercheurs annoncent plutôt 60000), dont la plupart en mode "pilote automatique". Ce qui signifie qu'il nous reste environ une centaine de décisions conscientes par jour, dont la grande majorité est facile à mettre en œuvre.

 

Il ne reste qu'une fraction de décisions difficiles - ou bien d'actions que nous reportons : celles pour  lesquelles nous aurions bien besoin d’un peu d’audace.

 

 

De l'audace ?

 

L'audace peut être considérée comme la capacité à :

  • Entreprendre des actions difficiles

  • Faire preuve de bravoure, de courage

  • Oser braver les goûts dominants

  • Être capable d'innovation

Dans les situations qui ne nous paraissent guère confortables, nous sommes gênés, le doute s'installe, l'incertitude voire la crainte prennent le dessus, et nous voilà dans l'incapacité d'agir.... ce qui engendre un sentiment d'échec... qui alimente le doute et renforce la crainte !

 

 

 

 

Par crainte de paraître stupide, par crainte de déranger, par crainte d'échouer, par crainte de l'inconnu, par crainte des conséquences, par crainte d'être rejeté ou incompris : nous bloquons sur des décisions, à des degrés d'importance variés, par exemple le fait de :

 

  • Réseauter

  • Négocier une augmentation, une promotion

  • Accepter une promotion

  • Solliciter un entretien avec notre N+1

  • Engager un collaborateur

  • Ouvrir une succursale à l'étranger

  • Lancer un projet

  • Créer ou reprendre une entreprise

  • Rêver grand

  • Dire non

  • Déménager

  • ...

 

"Et si ça ne marchait pas ?"

 

 

Nous n'osons pas, ou bien nous différons certaines actions !  Remettant sans cesse à "plus tard"  :

 

 

La procrastination est une notion différente de la paresse.

 

Nous différons une tâche parce qu’on a de « bonnes raisons », parce que nous sommes occupés à autre chose qui nous paraît plus urgent, ou encore inconsciemment car nous pressentons que nous ne sommes pas encore tout à fait prêt, même sans avoir encore identifié exactement pour quelle raison.

 

 

Comment se sortir de là ?

 

 

Voici quatre pistes possibles à explorer, qui vous permettront de débloquer bien des situations :

 

 

    1.  ne rien faire

 

ou plutôt :

 

laisser le problème là où il est (sur votre lieu de travail par exemple), et partir vous promener  / pédaler / marcher / conduire / nager...

S'il vous est impossible de bouger de votre lieu de travail : allez tout simplement chercher un verre d'eau fraîche ou une boisson chaude, regardez par la fenêtre, cherchez du regard l'horizon, le ciel, de la verdure...

 

Pourquoi ?

 

Car le fait de tourner en boucle sur un sujet qui nous tracasse - voire nous angoisse - entretient le stress, ce qui envoie des signaux à notre cerveau, modifiant les dosages des hormones, bloquant ainsi l'accès à notre cortex. Le simple fait de déconnecter du problème envoie un signal de détente, ce qui libère votre accès à votre cerveau logique. De plus, le déplacement favorise la réflexion en mode créatif. La marche à pied est particulièrement efficace, comme le prouve cette étude réalisée par des chercheurs de Stanford.

 

   2.  essayer l'optimisme

 

ou plutôt :

 

S'exercer à voir les choses autrement.

Lorsque vous craignez qu'une action soit risquée : et si vous la considériez comme une opportunité ?

 

Changer de regard sur une situation peut diminuer votre niveau de stress de façon significative ! Songez à ce que cette contrariété peut vous procurer comme chance / plaisir / nouveau point de départ /  et voyez comment vous pourriez l'exploiter.

 

Alors, oubliez vos certitudes, placez-vous en mode curieux et imaginez quels pourraient être les aspects plaisants ou amusants ou stimulants de la situation qui vous gêne.

 

Pourquoi ?

 

Car l'optimisme n'est pas qu'un gadget pour Bisounours, et que les neurosciences ont prouvé les effets bénéfiques de la psychologie positive !

 

 

  3.  jouer !

 

ou plutôt :

 

Bénéficier de l'expérience de coachs professionnels certifiés, qui ont mis au point un jeu de coaching spécialement conçu libérer les blocages et passer à l'action. Le jeu Graines d’Audace vous donne un coup de pouce pour avoir plus d’audace quand vous êtes confronté à des difficultés, des freins.

 

 

Pourquoi ?

 

 

Car il vous pose les bonnes questions, des questions de coaching, organisées selon les niveaux de conscience : cela vous permet de changer de perspectives, voir les choses différemment. Cela vous ouvre à d’autres possibilités pour agir au lieu de réagir comme d’habitude ou ne rien faire du tout !

 

Co-élaboré par Claudine Deslandres et Françoise Clechet avec l'aide de toute l'équipe de Graines de Succès, le jeu rassemble 200 “questions coach” pour vous aider à envisager les situations sous un autre angle. Chaque carte présente quatre questions, réparties selon différents niveaux d’appréhension d’une situation, pour vous aider à lever les blocages qui vous empêchaient d'oser.

 

Inspiré des recherches récentes sur les neuro-sciences, le comportement et la gestion du stress, sur les niveaux logiques et la PNL ainsi que de la méthode Kaizen, ce jeu permet d'élargir son point de vue sur une problématique, à un niveau global et systémique.

 

 

  4.  se faire accompagner

 

ou plutôt :

 

Prendre un rendez-vous avec un coach professionnel certifié.

 

 

Pourquoi ?

 

Car c'est un des meilleurs moyens de réaliser votre plein potentiel !

 

 

 

 

Rencontrons-nous ! la prise de contact est offerte.

 

 

Please reload

Posts Récents

July 15, 2019

January 3, 2019

November 3, 2017

October 27, 2017

September 11, 2017

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
  • Facebook Basic Square
Retrouvez-nous

© 2019 • Claudine Deslandres • Coaching Professionnel                           Mentions légales

claudine.deslandres@provalence.net            +33(0) 6 14 40 09 43