Rechercher
  • Claudine Deslandres

Éviter le burn-out


Vous avez l'impression de crouler sous une charge de travail qui vous semble excessive ? Vous jonglez entre les activités professionnelles, familiales et domestiques, les trajets ? Vous vous rendez au travail en éprouvant une certaine tension ? Votre boulot commence à envahir votre sphère privée ? Penser à votre travail vous rend nerveux, au point de perturber votre sommeil ? Cela fait longtemps que vous n'avez pas ri de façon insouciante ? Alors vous présentez peut-être les signes avant-coureurs d'un burn-out. Voici trois suggestions pour commencer à vous détendre.

Activités trop intenses, délais trop courts, interruptions trop fréquentes, attention trop dispersée, trajets trop longs, management trop pressant, clients trop exigeants, marchés instables, sensation d'accumuler des tâches qui n'ont plus de sens ... les modes de travail sont en pleine évolution, tout s'accélère et il arrive que les perturbations prennent une telle importance, qu'elles se répercutent sur notre moral et notre santé.

Voici trois conseils de base, pour réagir dès que les premiers signes de fatigue ou de culpabilité apparaissent.

Attention, le burn-out est une menace sérieuse. Si vous lisez cet article alors que les symptômes sont déjà bien installés : anxiété, signes de dépression, insomnies chroniques, maladies psychosomatiques : ne prenez pas cela à la légère ! et songez à consulter un professionnel de santé.

1. N'accepter ou n'entreprendre que les tâches qui nous concernent

Les personnes qui se sentent débordées sont parfois envahies par des tâches dont elles se sont chargées alors que ces tâches appartiennent à autrui. Pour commencer à dégager l’emploi du temps et alléger la charge mentale, il peut être opportun de lister ce qui encombre l’agenda ou ce qui nous occupe l’esprit en toile de fond, et nous poser sereinement la question : « à qui appartient ce problème ? » ou « est-ce bien à moi de régler ce sujet ? » ou encore « dans le cadre de mon activité professionnelle rémunérée, suis-je mandatée pour prendre en charge telle action ? ». Veiller à n’accepter que les tâches qui nous concernent permet de commencer à lister les priorités, ce qui rend plus facile la distinction entre l’urgent et l’important... et éviter de se porter volontaire pour des missions qui nous semblent plaisantes (tâches électives) au détriment de celles qui sont nécessaires (tâches fondamentales).

2. Renforcer son assertivité

L’assertivité représente la capacité à exprimer ses besoins, limites et attentes en tenant compte des besoins, limites et attendes de l’interlocuteur. Tâchez d'éviter le match de boxe et apprenez à affirmer votre point de vue avec douceur et fermeté. Pour dire non avec efficacité et élégance, on peut utiliser la communication directe ainsi que la communication non-violente ; il existe toutes sortes de formations et d'accompagnements pour apprivoiser ces notions et s’entraîner à des techniques qui permettent de s'exprimer de façon claire, sans blesser autrui, et pour le plus grand bénéfice de l’organisation qui nous emploie !

3. Prendre régulièrement du temps pour soi

C’est essentiel pour ne pas se laisser dépasser par le stress : fixer les limites horaires, savoir fermer son ordinateur portable ou déconnecter du smartphone professionnel, et aller nager ou chanter ou randonner sans culpabiliser, passer la soirée au théâtre ou partir en week-end en famille sans arrière-pensée ! Une fois ressourcé, vous aurez pris le recul nécessaire pour voir les choses d’un oeil neuf, vous irez directement à l’essentiel et serez plus efficace.

Lorsque vous constatez qu'un de vos appareils (smartphone, ordinateur, téléviseur...) fonctionne au ralenti ou se met à buguer : votre premier réflexe est de le débrancher, de le laisser en repos quelques temps avant de le redémarrer, n'est-ce pas ? Eh bien, la méthode est efficace aussi pour les êtres humains.

Pour aller plus loin :

"Vous êtes sous l'eau ?" gestion du temps, quelles solutions.

La place des émotions dans le monde du travail

Se libérer de ses propres peurs

Qualité de vie, plaisir et sens au travail

contactez-moi, la première rencontre est offerte. En tant que coach professionnelle certifiée, je suis à même d'accompagner les changements en entreprise, ainsi que la progression des individus sur leurs projets professionnels et leur évolution de carrière.

#Priorités #Coaching #burnout #Assertivité #Gestiondutemps #Plaisir

0 vue

© 2020 • Claudine Deslandres • Coaching Professionnel                           Mentions légales

claudine.deslandres@provalence.net            +33(0) 6 14 40 09 43